Verset 58 de la sourate 19 « Meryem, Marie (p) » :

« Ce sont Ceux à qui Dieu accorda des Faveurs parmi les Prophètes de la Postérité de Adam et de ceux que Nous transportâmes avec Nouh (Noé), de Ceux de la Postérité de Ibrahim (Abraham) et de Celle de Israïl (Israël), de Ceux que Nous avons guidés et élus, quand les Signes du Tout-Miséricordieux (versets) leur étaient cités, ils tombaient étant prosternés en pleurant.»

Dans cette nouvelle vidéo, Cheikh Jamel Tahiri commence par revenir sur le thème de son analyse précédente qui était celui du cycle du temps qu’il avait expliqué à l’aide d’un cercle.

L’homme est dans un cycle de temps qui est celui d’Iblis et il subit les effets négatifs et néfastes de ce temps, dans lequel « il est en perdition » (sourate « Al Asr, 103»).

Ainsi, si nous ne sortons pas de ce temps-là nous, sommes perdus car Iblis est le maître de ce temps, or les Prophètes (p), les Élus sont, eux, ils sont revenus au véritable temps de l’homme qui est le centre de ce cercle, là où le temps n’est plus le temps du cycle, mais où nous avons une vision globale de tout le Temps du cycle. Un temps de la vérité absolue, le temps du cœur (le Fouad).

C’est à ce temps-là que Dieu nous invite, le temps des Moukhlasins qui ont atteint le plus haut niveau du Tawhid (Unicité) pour se retrouver entre les deux arcs du cœur (en référence à la sourate 53 « Al Najm, l’Étoile » Verset 9 : « et fut à deux portées d'arc ou plus près encore »).

Un niveau où n’existe que la Volonté de Dieu et, pour réaliser ce Voyage de l’Ascension que le Prophète (p) a réalisé , « Al Isra », Seul Dieu peut nous le faire faire.

Ce retour au Temps et tel celui de cette âme pacifiée qui retourne vers son Seigneur, et c’est donc un retour à l’âme pacifiée qu’ont réalisés les Moukhlasins. Ils sont dans La paix dans laquelle ils étaient avant la descente sur terre.

Si nous restons prisonniers de ce temps d’Iblis, nous serons des morts et soumis à ses aléas. Pour ressusciter, nous devons donc sortir de ce temps car l’âme pacifiée est éternelle.

La science de ce temps d’Iblis est la science de l’intellect, la science acquise et tant que nous restons dans son temps, nous n’avons pas d’autre choix que de l’utiliser.

La Science Innée quant à elle, est hors du temps d Iblis, celle du point, du cœur, des Moukhlasins.

Retrouver ce Temps revient à recevoir cette Science Innée.

Pour réaliser ce retour, la première solution est cette élection divine évoquée dans le verset inaugurant cette vidéo : Verset 58 de la sourate 19 Meryem (p) :

« Ce sont Ceux à qui Dieu accorda des Faveurs parmi les Prophètes de la Postérité de Adam et de ceux que Nous transportâmes avec Nouh (Noé), de Ceux de la Postérité de Ibrahim (Abraham) et de Celle de Israïl (Israël), de Ceux que Nous avons guidés et élus, quand les Signes du Tout-Miséricordieux (versets) leur étaient cités, ils tombaient étant prosternés en pleurant.»

Dieu a libéré ces Elus de la prison du cycle du temps.

La seconde solution pour sortir de ce temps d’Iblis est de pratiquer les 4 paramètres de la sourate « al Asr » comme évoqué dans l’analyse précédente qui sont: la foi, les actions réparatrices, s’enjoindre à la vérité, s’enjoindre à la patience.

Puis, Cheikh Jamel se pose une question et revient sur l’élection dans laquelle il y a une particularité. En effet, les versets coraniques évoquant les Élus parlent d’un certain nombre de Prophètes (p), en l’occurrence : Adam (p), Noé (p), Abraham (p) etc. mais on n’y parle pas de l’Élection du Messager de Dieu (p) et de sa sainte Famille (p). Ne sont-ils pas des Élus ??

Cette élection est un choix divin pour nous faire sortir du temps d’Iblis, ce qui signifie que ces derniers ne sont donc jamais sortis du cycle du temps !!! C’est pour cela qu’ils sont Infaillibles (p) et qu’il n’est pas question d’élection les concernant.

C’est pour cela qu’ils sont Les meilleurs Témoins de Dieu sur cette Terre. Ils font partie des ‘Illyouns (les plus Elevés).

Le Cheikh conclut avec la Science Innée en revenant à l’histoire de Moïse (p) et de Khidr (p) dans la sourate « La Caverne, 18 » où il fait remarquer qu’il y a toujours une notion de temps et de distance dans le vocabulaire employé sauf quand survient la rencontre avec al khidr (p) où là le temps disparaît, et que Moïse (p) entre dans l’initiation pour sortir du cycle du temps.

Les gens de la Fin des temps ont la particularité que leur mission est de témoigner de ce plus haut niveau du Tawhid car le cycle du temps se termine et que le projet d’Iblis se concrétise.

Il aura détourné tout le monde sauf les Moukhlasins qui sont sortis du temps car ils ont atteint le plus haut degré du Tawhid qu’ils ont pour mission de témoigner aux hommes.

Ils sont au summum de ce pourquoi Dieu a créé l’homme et, ils deviennent alors Les yeux par lesquels Dieu regarde, La langue par laquelle Il parle etc...

Cheikh Jamel conclut en évoquant La miséricorde de Dieu qui fera que nous nous reconnaîtrons entre gens de Lumières et nous reconnaîtrons ces personnalités lorsqu’elles se présenteront à nous.