Cheikh Jamel Tahiri commence son allocution par rappeler la loi du « trois » dont Dieu, Gloire à Lui use dans Sa création à travers « Bismi Allahi A Rahman A Rahim »

(Au Nom de Dieu Le Tout-Miséricordieux Le Très-Miséricordieux).

Il parle, ensuite du Covid 19 tout en rappelant les trois théories, précédemment émises par Seyyed Yahia Gouasmi (vidéo à regarder sur la chaîne de Yahia Gouasmi).

1-Une maladresse de l’homme.

2-Une punition divine, l’Homme se doit de se repentir.

3-L’avènement de l’IA.

Cheikh Jamel revient sur le passionnant et fort riche sujet de la Genèse, la création des anges, d’Iblis et de l’Homme.

Les anges effectuaient un mouvement leur permettant de recevoir de Dieu une Lumière, un État. La Science de l’ange n’est pas la science de celui qui regarde l’autre.

La science d’Iblis est une science acquise, et les efforts qu’il a fournis afin d’atteindre la Station des anges et non leur État. Il a vu qu’il avait atteint une certaine particularité à travers laquelle il regardait les choses et c’est à ce niveau qu’il est tombé dans le piège.

Vient, enfin la Science de l’Homme qui est une Science innée, celle d’Adam (p) que Dieu lui enseigna et grâce à laquelle il devient le Représentant, le Khalifa de Dieu sur Terre.

C’est l’histoire du début de la création...

Pourquoi parler, maintenant de ces histoires qui sont citées dans tous les Livres célestes ?

Quelle est la particularité que Dieu a donnée à l’Homme ?

Que devient-il quand il l’obtient ?

Dans le monde du Khalifa, de la Science innée, la réussite est celle de l’autre, la réussite personnelle n’existe pas et si nous arrivons à ce niveau, nous n’existons plus car nous sommes dans un tout et c’est la Manifestation de Dieu qui s’accomplit à travers Son Khalifa.

Pourquoi Dieu dit-Il que Son Livre est une Guidance pour les Éveillés, uniquement ?

Pourquoi faut-il chercher l’Éveil en Dieu ?

Dieu nous invite à découvrir Son Livre à travers la Science innée.

Nous sommes injustes envers nos âmes tant que nous restons dans la science acquise et que nous négligeons la Science innée.

La Science de Dieu est illimitée, infinie.

Comprendre le début de la création, c’est en comprendre la fin et comprendre, également la situation que nous vivons.

Retrouver la particularité que Dieu a donné à chacun d’entre nous, c’est faire que Dieu se manifeste, nous pourrons alors faire partie d’un tout et recouvrer la vraie place que Dieu nous a donnée...