Dans cette nouvelle vidéo, Cheikh Jamel Tahiri revient une nouvelle fois sur la scène de la création originelle de l’Homme et du refus d’Iblis de se prosterner devant Adam.

Il commence par nous rappeler la nature des créatures de Dieu, que sont les Anges, Iblis ou encore l’Homme.

La nature des Anges, créatures de lumière, les poussent à être dans la constante obéissance à Dieu ainsi qu’à son adoration permanente, ils peuvent se questionner sans toutefois décider de quoique ce soit.  

Iblis lui, crée de feu, a atteint le statut angélique en se transfigurant grâce à ses milliers d’années d’adoration et d’acquisition de la science divine.

Adam, quant à lui a été créé de terre et a reçu de la part du seigneur la science totale d’une seule traite. Il a reçu le Khalifa de Dieu, qui l’a placé au rang de lieutenant sur terre.

La question que pose Cheikh Jamel est la suivante : par quoi Iblis a-t-il été séduit pour qu’il en arrive à désobéir à son seigneur en refusant de se prosterner devant Adam et donc de se soumettre au Khalifa.

Elle se traduit par le verset suivant : Al-Hijr 15:39

- Il dit: «O mon Seigneur, par ce en quoi Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous »

Répondre à cette interrogation nous permettra de comprendre comment réussir à ne pas tomber dans le piège dans lequel Satan est tombé. Son orgueil et le fait qu’il se soit regardé l’ont empêché d’accepter que cette science qu’il avait acquise au prix d’efforts intenses d’adoration durant des milliers d’année pouvait être remise à Adam sans qu’il ait eu à accomplir le moindre effort. Il a refusé d’accepter cette rupture dans la pédagogie divine de l’appréhension de la science.

Une science qui ne s’acquiert pas avec la méthode « iblissienne » basé sur le calcul, la logique et la comparaison, mais qui au contraire pénètre l’homme par la seule volonté de Dieu. Ainsi, Iblis, en désobéissant met fin à son évolution dans la science, contrairement à nous, qui pouvons encore évoluer en nous soumettant et en obéissant, afin d’entrer dans le monde du Khalifa et recevoir la science absolue. Dans ce monde du Khalifa, nous n’agissons plus mais c’est Dieu qui agit à travers nous, lorsque nous réalisons le « Tawhid » ultime, celui ou rien n’existe d’autre que la face de Dieu, celui que n’a pas voulu réaliser Iblis en considérant qu’il existait aux cotés de Dieu et en refusant de s’effacer.

C’est ce Tawhid que l’Homme doit réaliser pour atteindre le monde du Khalifa et s’inscrire dans le projet divin.