Dans cette nouvelle vidéo qui est la dernière partie d’une trilogie consacrée à la sourate « la Caverne ».

Cheikh Jamel Tahiri commence par souhaiter une joyeuse fête de Pâques à tous les frères et sœurs chrétiens. Il en profite pour rappeler le rôle éminemment important de Jésus fils de Marie pour les musulmans qui attendent sa venue aux côtés du Mahdi, dont la naissance a été fêtée le 15 Chaabane dernier.

Il présente ses meilleurs vœux à tous les musulmans en cette occasion qui marque le renouvellement de l’espoir extraordinaire que ces deux hommes saints représentent. Il souhaite également à tous la paix, notamment en cette période de pandémie que certains voient comme une épreuve mais derrière laquelle se cache une réalité heureuse.

Cheikh nous enjoint à traverser cette épreuve en étant actifs et en nous orientant vers la recherche de la science (au sens spirituel du terme) afin de revenir vers la source. Ainsi,  nous pourrons entrer dans la sérénité et la quiétude.

Cette épreuve doit tous nous ramener à l’Unique, à travers une unité et une solidarité retrouvée chez tous. Il est d’ailleurs triste de voir certains continuer à diviser pendant cette période.  

Puis, Cheikh Jamel revient sur le sujet des « Gens de la Caverne » afin de partager avec nous son apprentissage, ses réflexions et ses interrogations.  Il revient sur un des enseignements de l’histoire de Moïse  et de Khidr : le Abd al Salih (le serviteur qui fait des actions réparatrices) qui nous dit que la recherche de la science demande une grande patience. Une patience dans l’action et le travail, et non dans la passivité. Cela nous permettra alors de découvrir les secrets qui se cachent derrière les leçons des trois histoires que vivra Moïse mais aussi plus généralement, pour comprendre les enseignements du Saint Livre.

L’un de ces enseignements se trouve dans l’histoire de Salomon qui demande qu’on lui ramène le trône de Balqis dans la sourate « les fourmis » et où intervient alors un personnage qui détient une science du Livre.

Quelle est cette science du Livre si mystérieuse et si extraordinaire, qui permet de rendre le trône présent instantanément ?

Cette science du Livre est la source vers laquelle Dieu veut nous faire revenir afin d’avoir tous les moyens de nous réaliser à travers la compréhension des signes. Une science qui a été enseignée à Adam dès l’origine et à laquelle Dieu veut nous initier dans l’histoire de Moïse et d’Al Khidr ainsi que dans la compréhension et les signes qu’il y a dans les trois voyages de « Dûl-Qarnayn » et sur lequel le Cheikh revient.

Il précise alors que le Coran nous fait entrer dans cette nouvelle histoire sans transition avec le récit précédent. Sourate Al-Kahf (18:83)

« Et ils t'interrogent sur DûlQarnayn. Dis: «Je vais vous en citer quelque fait mémorable». »

Cheikh Jamel revient sur le fait que beaucoup de savants considèrent que le personnage de Dûl-Qarnayn fait partie du passé alors qu’historiquement il n’y a aucune preuve de son existence dans ce passé. En réalité le Coran indique que c’est du futur que provient ce personnage, car l’histoire où il est mentionné fait référence à GogMagog qui, dans toutes les religions, apparaissent à la fin des temps.

Cheikh nous rappelle que tous les Prophètes sont venus pour préparer le futur, et nous y préparer. Dûl-Qarnayn est une histoire future. Et ce futur concerne l’histoire de la fin des temps. Puis il s’arrête sur la signification du nom de Dûl-Qarnayn en rappelant qu’en arabe « Qarn » signifie une ère, une époque, un temps, et qu’il s’agit donc d’un personnage qui est dans deux époques, deux temps : il est le compagnon de ces deux temps. Ce personnage est décrit par Dieu aux versets 84 et 85 de la sourate :

« Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné libre voie à toute chose ». « Il suivit donc une voie ».

Ces versets expliquent qu’il possède la causalité de toute chose : il connait la source et l’essence de tout événement, de tout signe. Et c’est grâce à cette capacité qu’il va effectuer ces voyages. Il est sur la voie de Dieu, sur laquelle se présentent des faits .Il va nous mener à la cause première de ces faits en nous initiant à la compréhension de la source des choses. Pour cela, il effectue un premier voyage qui le mène au couchant du soleil où il trouve un peuple qui se trouve près d’une source ...

Cheikh Jamel Tahiri
Appartenant à l’alchimie des deux mondes, nous sommes des occidentaux de l’Orient et des orientaux de l’Occident. C’est de cet univers qu’est né notre témoignage...
Rejoignez moi sur télégram