http://bit.ly/abonnez-vous-cheikh-jamel

À l’occasion de la fête de l’Aïd al Adha, Cheikh Jamel Tahri évoque  différents thèmes, et revient notamment sur l’histoire d’Abraham et de  sa démarche de chercheur et sa quête sincère vers son créateur.

Il évoque également l’effort à fournir afin de connaitre Dieu et d’aller  vers lui dans une volonté sincère de recherche qui permettra à l’homme  de se construire, à l’image des Prophètes qui lui ont indiqué la voie à  suivre.

Il nous parle aussi, à travers un hadith, des quatre degrés de  compréhension du livre de Dieu, le Noble Coran, qui s’adresse avant tout  à une catégorie d’hommes : les éveillés.

Il évoque également notre responsabilité à tous, dans cette démarche  sincère visant à connaitre Dieu et à être à son service, à travers ces  deux exemples issus du Coran :

-Sourate 6 al Annaam verset 122 :

« Est-ce que celui qui était mort(33) et que Nous avons ramené à la vie  et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi  les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en  sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu’ils œuvrent ».

- Sourate YACINE versets 69 et 70  

69. Nous ne lui avons pas enseigné la poésie; cela ne lui convient pas  non plus. Ceci n’est qu’un rappel et une Lecture claire, 70. pour qu’il avertisse celui qui est vivant et que la Parole se  réalise contre les mécréants.  

Cheikh Jamel Tahri nous rappelle pour conclure, la différence entre un  homme mort et un homme vivant, dans sa dimension spirituelle, et ce qui  fait de nous des êtres vivants et lumineux : le « Amal al Salih », qui  n’est pas, contrairement à l’idée reçue, faire des bonnes actions, mais  accomplir des œuvres réparatrices et transformatrices.