Dans cette nouvelle analyse, Cheikh rappelle ce qu’est un serviteur, un représentant ou le Calife de Dieu.

Verset 238, Sourate 2 « La Génisse » :

« Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane ; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. »

Ce verset évoque les prières quotidiennes, à savoir les cinq prières placées dans trois moments de la journée.

Dieu évoque ces prières et après parle de la salat (prière) médiane. La réflexion est la suivante : est-ce que cette Prière Médiane fait partie des cinq prières quotidiennes ou est-ce que cette prière est différente des cinq autres prières ?

Afin d’expliciter ces questions, il faut se poser la question suivante : est-ce que notre lecture du Coran est celle du Messager de Dieu et des Gens de la Demeure prophétique ? Une personne sincère répondra par la négation.

En effet, la lecture du Messager de Dieu et des Gens de la Demeure prophétique produisait un changement.

Cette question nous amène à notre interrogation. Est-ce que nos prières sont identiques à celles du Messager de Dieu ?

Le Messager de Dieu disait que la prière est l’ascension du croyant. Nous devons faire une prière qui sort du temps. La prière médiane continue après le temps des prières que nous connaissons.

Verset 28, Sourate 48 « La victoire » :

« Muhammad est le Messager de Dieu. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant de Dieu grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par les signes laissés par leur soumission. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'Évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. [Dieu] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. Dieu promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense. »

Limiter ce verset de manière temporelle avec les personnes qui étaient avec lui serait limitée le Coran, qui a un caractère atemporel.

Tout ceci est un préambule pour parler de la création de Dieu. Dieu a créé des créatures qui sont au service de Dieu.

Lorsque Dieu dit aux Anges qu’Il va établir sur terre Son #Califat, les Anges s’interrogent et voient une partie de l’existence de l’homme où il va répandre le sang et la corruption sur la Terre. Dieu leur dit qu’Il sait ce que les anges ne savent pas.

Pour comprendre cela, il faut comprendre la création de l’Ange. L’Ange est un serviteur de Dieu dans le mouvement et la vitesse. Les Anges ont un mouvement de vitesse et de lumière et c’est ainsi qu’ils reçoivent de Dieu Son enseignement. À travers le mouvement qu’ils effectuent, ils ont une approche des choses qui leur permet d’établir une réflexion mais qui ne permet pas la désobéissance.

Iblis, quant à lui, est d’une création inférieure à celle des Anges et sa création est tirée des Anges. Son mouvement lui permet de faire une analogie différente de celle des Anges.
Iblis, serviteur de Dieu, croyait que ses actions étaient de son fait. Lorsqu’on présente Adam aux Anges, Iblis va dire comment il va se prosterner devant une créature qui a été créée de terre alors que lui a été créé de feu.
Les Anges ont compris le mystère et la force de la Science que Dieu enseigna à Adam. Cette Science donne la possibilité à l’homme d’être le Représentant de Dieu sur Terre.