Dans cette nouvelle vidéo, Cheikh Jamel Tahiri commence par une réflexion sur nous-mêmes et sur ce à quoi nous sommes appelés par tous les Prophètes, ainsi que la grandeur et la puissance que DIEU a mises en nous.

Il revient sur le thème évoqué la semaine dernière, celui de l’abolition des attributs divins, un sujet complexe et lourd. Il rappelle ainsi que ces noms ne sont qu’un support pour les créatures, ils ne sont pas DIEU. Ils n’existent que pour nous faire évoluer dans le Tawhid.

Pour me modeler à l’image de DIEU je dois épouser ces noms, m’en revêtir, afin qu’ils deviennent une fonction pour moi et que je goûte à un nouveau niveau du Tawhid et puisse atteindre le dernier degré de l’unicité en abolissant ces noms.

Le Cheikh prend en argument la sourate 112 « al Ikhlass » (le monothéisme pur) 112 du Saint Coran dans laquelle DIEU nous dit :

1/ Dis: « Il est Allah, Unique.

2/ Allah, Le « Samad ».

3/ Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.

4/ Et nul n'est égal à Lui. »

Selon nos Imams, DIEU dit que cette sourate est descendue spécifiquement pour un peuple qui apparaîtra à la fin des temps et qui sera enraciné dans la science.

Le nom de la sourate, Al Ikhlass, nous fait penser aux Moukhlassins, qui ont été évoqués maintes fois au cours des dernières analyses et qui sont des serviteurs qu’Iblis ne peut pas atteindre.

Le verset 2 parle du Samad, qui signifie en dehors du temps, ce qui est compréhensible pour notre DIEU. Mais du point de vue de la créature, celle-ci peut-elle être Samad ?

Selon les Imams, oui. L’homme doit être en dehors du temps. Ceci est possible car DIEU a fait de l’homme son Khalifa, et lui enseigne toute la science sans temps pour y accéder.

Ainsi, nous devons être en dehors du temps afin de retrouver notre vraie nature qui est Samad, car nous n’avons pas été créés pour ce temps. C’est donc à l’homme qu’il est demandé d’être Samad. DIEU nous enjoint d’être les acteurs de sa création.

Nous devons nous souvenir de notre nature originelle et revenir au Khalifa, en sachant que ce monde est une illusion. Iblis veut nous faire devenir quelque chose, nous faire monter, pour mieux nous piéger. On doit revenir et non pas devenir.

DIEU veut nous faire prendre conscience de ce que nous sommes. C’est la raison pour laquelle Il nous raconte l’histoire de la Genèse et de la création de l’homme. La vie de ce monde et ce temps terrestre ne sont pas les nôtres.

Nous devons revenir à la science innée afin de nourrir cette grandeur que l’homme porte en lui ; une science qui est la solution, car c’est elle qui fait de l’homme une créature supérieure aux anges et à Iblis qui veut nous en éloigner afin de nous piéger comme il s’est piégé lui-même.

Le monde est assujetti à la science acquise, dont le summum est l’intelligence artificielle, considérée comme la solution à tous les maux et à toutes les problématiques de nos sociétés actuelles, au point de prétendre donner l’éternité à l’homme terrestre. Une ironie quand on sait que l’essence donnée par Dieu à l’homme, son âme, est immortelle (car en dehors du temps) !

DIEU nous invite à être la manifestation de Sa parole, tel le prophète Jésus (paix sur lui) qui est le verbe de DIEU.

Il n’y a que cette parole à travers les Moukhlassins qui sont le rempart face à ce qui se passe aujourd’hui.

Soyons fidèles à notre Foi, sereins, patients et endurants afin de voir clairement la grandeur de DIEU à travers notre propre grandeur.Sourate 61, verset 8 : « Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d'Allah, alors qu'Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l'aversion des mécréants. »