http://bit.ly/abonnez-vous-cheikh-jamel

Cheikh Jamel Tahiri commence cette vidéo avec un petit retour sur le  thème « le cœur et la raison » de sa dernière vidéo.  

Il revient sur le mot AQL qui est la Première Intelligence, beaucoup  plus fort que sa définition classique ayant trait au raisonnement ou a à  l’intellect. Cette Première Intelligence, qui est la lumière mohammadienne, maintient  l’équilibre et l’ordre dans l’univers et dans la Création de Dieu.  C’est ce qui dirige tout ce qui se trouve sur cette terre afin qu’il  soit dans l’ordre de Dieu.

Elle est donc bien au-dessus du raisonnement.  

Dans notre démarche de recherche, de quête, d’initiation spirituelle, il est important de comprendre qu’on va se diriger vers quelque chose  qui dépasse l’entendement et va nous permettre de goûter à la parole de  Dieu de manière beaucoup plus profonde.

Cheikh Jamel nous parle de notre responsabilité vis-à-vis du témoignage  de la parole divine auprès de l’Humanité, chacun à son niveau, afin de  participer au projet de Dieu.

Il nous est ainsi demandé de nous impliquer totalement dans l’Islam et  dans le message des « Ahl al bayt », afin de pouvoir influencer  positivement notre environnement immédiat ainsi que toute la terre.

Ce témoignage dépasse le cadre de notre action cultuelle obligatoire qui  n’existe que pour nous aider à nous purifier et qui a un objectif  individuel. Notre devoir est beaucoup plus grand, et nous devons contribuer à  témoigner de ce message, chacun avec notre particularité. C’est  uniquement à cette condition qu’on entre dans la catégorie des croyants  qui sont « acteurs » et non pas « spectateurs » de la foi.

Cheikh Jamel évoque le rang supérieur des Prophètes et des Imams d’Ahl  al bayt, qui dépasse le simple niveau d’être humain. Ils sont dans un  monde céleste, incompréhensible par le simple intellect, et il faut  comprendre que nous devons tenter d’être les témoins qu’ils ont été et  atteindre leur niveau qui dépasse le rang terrestre.  Il ne suffit pas de relater leur histoire, mais il nous faut participer,  être, vivre, tout comme eux avant nous. Ils sont nos initiateurs;  

Cheikh Jamel Tahiri nous parle ensuite du thème essentiel de  l’initiation (spirituelle), dont le premier Maître était l’Imam Ali, un maître sur la voie qui mène à Dieu et qui nous  guide dans cette vie de ce monde. Une initiation aux valeurs et au monde  spirituel qui ne se réalise pas avec les mots ou la raison, mais avec le  ressenti et les émotions du cœur, et de ce qui dépasse la matière.

C’est cette initiation qui permet d’accéder aux hautes sciences et  valeurs spirituelles, que le Cheikh illustre par le verset 60  de la  Sourate « LA CAVERNE » du Saint Coran, dans l’histoire du voyage de  Moïse (p) vers le confluent des 2 mers et sa rencontre avec Al Khidr, le  « Abd al Salih », et qui nous dit : « (Rappelle-toi) quand Moïse dit à son valet:

‘’Je n'arrêterai pas avant  d'avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues  années’’ ».

Dans ce verset, on comprend que Moïse recherche après « al Khidr », le  maître spirituel, l’initiateur, dont la logique ne correspond pas au  raisonnement habituel. Dans cette histoire Moïse ne voit pas la cause profonde des choses, que  seul son maître initiatique connaît.

Il ne tient qu’à nous de partir comme Moïse à la recherche de notre  maître spirituel qui va nous initier et nous guider vers la proximité de  Dieu et la compréhension de sa parole.