Dans cette nouvelle analyse, Cheikh Jamel Tahiri aborde le sujet « al-Ikhlas ».
Iblis, lorsqu’il a refusé de se prosterner, a déclaré qu’il séduirait l’homme telle qu’il a été séduit mais qu’il ne pourra pas séduire les « mouhlaçines », traduit par les fidèles serviteurs.
Le sujet « al- Ikhlas » doit être abordé avec la sourate al-Ikhlas. Dans cette sourate, Dieu pour affirmer son Unicité infirme ce qu’Il n’est pas pour nous inviter à découvrir ce qu’Il est.
Les « mouhlaçines » vivent cette sourate afin de vivre le plus pur des Tawhid, appelé également la culture pure.
Dans un récit, il est dit que Dieu n’habite pas dans un cœur qui n’est pas pure. Ce qui font le « Ikhlas » ne peuvent pas être séduit par Iblis. D’où le lien avec le Kareen, où l’homme doit se débarrasser de ses suggestions afin de laisser place au Céleste et la pureté de la Science divine.

L’homme a été créé pour être le Khalifat de Dieu. La particularité de ce Khalifat est que Dieu lui a donné à la Science. L’homme a accès toutes les catégories de science. La Science que Dieu a doté à Adam n’est pas une science acquise, ce n’est pas un héritage.
Dans un récit de l’Imam Jafar Sadiq, il dit que la Science est ce que Dieu donne. La Science que Dieu a donné à Adam (as) est une Science qui n’a pas besoin d’intermédiaire.
Le Coran parle de de cette Science en parlant du Messager de Dieu comme étant « oumi ». « Oumi » c’est recevoir de Dieu, ce n’est pas un héritage.

L’Imam Jafar Sadiq, dans un récit, a dit :

« David (as) a hérité des Prophètes. Salomon (as) a hérité de David (as). Le Prophète Mouhammad (saws) a hérité de Salomon (as) et Nous (les Gens de la Demeure Prophétique) avons hérité du Prophète Mohammad (saws). Nous avons les Feuillets d’Abraham (as), les Tablettes de Moïse (as). Un de ses compagnons l’interpella et lui dit que c’est ça la science. L’Imam lui dit que ceci n’est pas la Science. L’Imam lui dit que ce sont des traces, la Science est ce qui se passe la nuit, les jours, heure après heure. »

C’est une Science vivante, qui se renouvelle jour après jour. C’est de cette Science que Dieu a donné à l’homme. C’est cette Science qui a fait dire aux Anges : « nous n’avons de science que ce que Tu nous a donné ».

Dieu donne et inspire que d’une manière que Lui Il veut. La Source est Unique mais la Science se manifeste différemment à travers les époques et les temps.

Les hommes osent limiter le « anqle » avec la raison intelligible alors que Dieu place le « anqle » comme étant la plus belle des créatures. La Science du Khalifat est celle que Dieu descend dans le cœur du croyant. L’histoire de David (as) et de Salomon (as) concoure au Tawhid, au témoignage et à la manifestation du Dieu Vivant.

Salamon (as) va voir sur son trône un corps sans vie. Beaucoup de personnes ont essayé d’aborder ce corps sans vie. Cependant, pour comprendre ce corps sans vie, il faut vivre l’histoire de Salamon (as) afin que Dieu donne les clés des préambules afin de voir les prémices de ce qui est plus élevé.

Notre époque est celle des robots. La différence entre les robots et l’homme est l’âme. Salomon (as) en voyant ce corps sans vie sur Trône a demandé un royaume qui n’a été donné à personne.

Dieu a fait de Sa Parole et de Son Livre d’une telle manière que l’on ne peut pas douter de son origine.

Le monde parfait que le Messager de Dieu a initié doit être conclu par le Douzième Imam (as). Le royaume de Salomon est un royaume terrestre. Tout comme Balkis avait un royaume. Ces royaumes sont arrivés au summum du développement.

Le Messager de Dieu a été envoyé comme une Miséricorde pour les mondes. Le royaume du Douzième Imam est un royaume céleste. Le royaume de Salamon (as) était les prémices du royaume de l’Imam Mahdi (as).

Dieu a placé l’homme en haut de toute la création. L’homme a toutes les clés en main pour être des « mouhliçines ».
Mais, il faut s’effacer et laisser Dieu agir afin d’être Ses mains, Son œil, etc.